Suisse : Le Conseil fédéral renonce à légiférer davantage l’euthanasie

Publié le 22 Déc, 2011

Le 21 décembre 2011 en Suisse, le Conseil fédéral a renoncé à légiférer davantage sur l’euthanasie. Actuellement dans le pays, "l’euthanasie active est punissable" mais "l’aide indirecte ou passive au suicide, au travers de médicaments par exemple, est admissible à certaines conditions". Cependant "une zone grise" persiste au niveau légal. Certains voudraient donc que le gouvernement prenne des dispositions, en instaurant des "procédures transparentes" afin d’éviter les dérives vers un "commerce de la mort", comme celle d’une organisation qui avait procédé à des "suicides assistés" sur un parking (Cf. Synthèse de presse du 09/11/10).
Le gouvernement a jusqu’à présent refusé de légiférer, invoquant le fait qu’ "une règlementation générale ne permettrait pas de répondre à toutes les questions délicates" liées à l’euthanasie.

Le Matin.ch 21/12/11

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres