Suisse : baisse des grossesses multiples, conséquence du tri embryonnaire

Publié le : 13 novembre 2020

En Suisse, le nombre de grossesses multiples a diminué de moitié depuis 2017, passant de 15,8% à 5,2% en 2019. La Société suisse de médecine de la reproduction attribue cette baisse à une modification de la loi adoptée en 2017, qui autorise la mise en culture de douze embryons lors d’un processus de procréation médicalement assistée[1]. L’embryon « le plus prometteur » est ensuite sélectionné et implanté autour du cinquième jour de développement.

Par ailleurs le nombre de naissances prématurées est passé de 5 à 3,4% des naissances.

[1] La loi autorisait avant cela la mise en culture de trois embryons.

Pour aller plus loin :

 

Source : Le Nouvelliste (12/11/2020)

 

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres