Sondage pro-euthanasie : L’ADMD prise en flagrant délit

Publié le 17 Avr, 2017

L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) publiait au mois de mars son dernier sondage réalisé par l’Ifop, et annonçait que « 95% des Français sont favorables au droit à l’euthanasie ». Interpellé par ce chiffre anormalement « massif »,  Lionel Poussery, journaliste pour Envoyé spécial, s’est interrogé sur la formulation des questions du sondage. Son enquête a été diffusée le 13 avril.

 

La question posée par l’Ifop était la suivante : « Selon vous, la loi française devrait-elle autoriser les médecins à mettre fin, sans souffrance, à la vie de ces personnes souffrant de maladies insupportables et incurables si elles le demandent ? » Les termes « souffrance », « incurable », « insupportable » sont loin d’être neutres. Pour Alain Garrigou, directeur de l’Observatoire des sondages, « ce n’est pas une question neutre : [elle] incite à la compassion et fait de celui qui n’accepte pas une sorte de salaud ». Pour l’expert, il s’agit là d’une « faute méthodologique », la formulation est « volontairement biaisée pour orienter les réponses dans le sens du commanditaire ».

 

Un autre sondage réalisé pour le collectif Soulager mais pas tuer posait la question suivante : « Quand vous pensez à votre propre fin de vie, quels sont, parmi les points suivants, les deux qui vous semblent prioritaires ? ». Seuls 34% des sondés répondaient l’euthanasie.

France info (14/04/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS
/ Genre

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS

L’association Juristes pour l’enfance demande en justice la modification de la composition du groupe de travail « Parcours de transition ...
Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres