Sondage Ifop : le « progrès technologique » entre attrait et méfiance

Publié le : 11 décembre 2020

« Le progrès technologique est de moins en moins perçu comme un progrès humain ». C’est la conclusion du baromètre annuel de l’Ifop[1], qui met en évidence l’inquiétude de 56% des français face aux nouvelles technologies. Un état d’esprit qui a largement évolué, augmentant de 15 points par rapport à l’année 2019. 5G, intelligence artificielle, reconnaissance faciale, big data, les récentes avancées dans ces domaines attirent mais « une minorité de Français estime désormais que les technologies ont un impact positif sur le quotidien » : 45% pour la santé (-25 points depuis 2009), 25% pour l’alimentation (-21 points) et 21% pour l’environnement (-28 points). Par ailleurs, 77% des personnes interrogées « aimeraient être davantage partie prenante dans les décisions concernant des technologies controversées d’autant plus que 58% s’estiment mal informés ».

[1] Étude Ifop pour l’Académie des technologies réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 15 au 16 octobre 2020 auprès d’un échantillon de 1 018 personnes, représentatif de la population âgée de plus de 18 ans.

Source : BFMTV, Olivier Chicheportiche (10/12/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres