Soins palliatifs : « Parfois tout ce dont vous avez besoin, c’est d’empathie »

Publié le : 24 novembre 2017

En Australie, à Brisbane (Queensland), deux ambulanciers transportant une « grande malade » admise en soins palliatifs ont répondu à son désir de « voir la mer une dernière fois ». Alors qu’ils la convoyaient en ambulance, ils ont fait un détour jusqu’à Harvey Bay, et ils ont redressé son brancard pour qu’elle puisse profiter de la vue.

 

Le Queensland ambulance Service a posté une photo avec le commentaire suivant : « Parfois, ce ne sont pas des médicaments, de l’entraînement, ou des compétences qu’il faut. Parfois tout ce dont vous avez besoin c’est d’empathie pour faire la différence ! ».

 

L’histoire a fait boule de neige : plusieurs ambulanciers australiens ont partagé sur les réseaux sociaux des histoires équivalentes. Daren raconte celle d’une patiente qui avait elle aussi demandé à « revoir la plage une dernière fois ». Il explique qu’ « après y être allé, nous lui avons demandé si elle voulait une glace, ce à quoi elle a répondu un grand ‘oui’, et avec un rire délicieux. Un tout petit peu plus tard, la glace à peine entamée est tombée sur le sol, la patiente était morte. Mais elle était toujours là, souriante, [devant ce qu’elle avait contemplé une dernière fois] ».

 

Pour aller plus loin :

Fin de vie : une enquête qui rappelle l’importance des « petits bonheurs »

<p>LCI (23/11/2017)</p> <p>Photo : Pixabay</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres