Signes de conscience chez les personnes en ”état végétatif”

Publié le 28 Sep, 2009

Une étude britannico-argentine montre que des patients dont la conscience est altérée seraient capables d’apprendre. Ces travaux pourraient contribuer au diagnostic des états végétatifs ou de conscience minimale.

L’expérience repose sur la réponse conditionnée de type pavlovien, qui nécessite un certain degré d’éveil. Les chercheurs des universités de Buenos-Aires et de Cambridge ont ainsi montré que des sujets inconscients étaient capables d’intégrer une réponse conditionnée. L’étude consistait à faire du bruit et à souffler juste après de l’air sur les yeux du patient. Rapidement, les sujets se sont mis à cligner des yeux avant même que l’air ne soit envoyé, ce qui nécessite que le patient établisse une relation "consciente" entre les stimuli, le son et la pulvérisation d’air sur les yeux. Ces réponses ont été observées chez les sujets en "état végétatif" ou en état de conscience minimale.

Pour le Dr Beckinschtein, "ce test est un outil simple qui pourrait être utilisé en pratique pour évaluer l’état de conscience sans recourir à l’imagerie". Il permettrait de prédire une récupération future et d’affiner la classification des sujets dans le coma.

Le NouvelObs.com (Cécile Dumas) 22/09/09 – Le Quotidien du Médecin (Dr Irène Drogou) 28/09/09

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres