Scandale des corps donnés à la Science : 24 familles portent plainte contre X pour “atteinte à l’intégrité d’un cadavre”

Publié le 10 Fév, 2020

Après la révélation des conditions de conservation par l’Université Descartes des corps donnés à la science, vingt-quatre familles portent plainte pour « atteinte à l’intégrité d’un cadavre » dans l’enquête ouverte par le parquet de Paris. Une dizaine d’autres familles pourraient se joindre à cette action.

 

Fin novembre 2019, un article de L’Express a dénoncé «  les “conditions indécentes” de conservation de dépouilles de “milliers de personnes ayant fait don de leur corps à la science” » (cf. Université René Descartes : Des corps donnés à la science et laissés à l’abandon ).

 

A la suite de cette révélation, le pôle santé publique du parquet a ouvert une enquête qu’il a confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). En parallèle, l’Université a lancé une mission d’inspection et la Ministre de la Recherche a ordonné la fermeture administrative du Centre de don des corps à Paris.

 

En réaction à cette affaire, le Sénat a voté en janvier dernier un amendement du gouvernement au projet de loi bioéthique visant à encadrer les conditions de dons du corps à la science (cf. Don du corps à la science : un amendement voté lors de l’examen de la loi bioéthique au Sénat, des familles en colère).

 

Concernant les familles de personnes ayant donné leur corps à la science, outre cette action en justice, certaines « se sont regroupées dans un collectif et réfléchissent à former une association ».  Elles envisagent également de manifester devant le Centre de don des corps à la fin du mois de février.

 

Pour aller plus loin :

Le tiers-corps, réflexion sur le don d’organes

Canada : Le suicide assisté dope le don d’organes en Ontario

AFP (07/02/2020)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres