Sanctions administratives et poursuites judiciaires pour des manifestants pro-IVG à Bruxelles

Publié le 13 Sep, 2018

C’était en avril dernier, en marge de la Marche pour la Vie  à Bruxelles. Une contre-manifestation non autorisée, composée de militants pro-IVG, a été réprimée par la police. Aujourd’hui, ces personnes risquent une sanction administrative « qui peut monter jusqu’à 350 euros » et la Ville de Bruxelles a entamé des poursuites judiciaires « pour entrave méchante à la circulation, notamment des bus et des trams ».

 

« Ces personnes doivent le savoir : elles ont le droit de manifester mais ici, elles ont enfreint une série de règles. Nous leur avons proposé une médiation mais elles l’ont refusée. C’est leur droit ! Elles iront maintenant devant le fonctionnaire-sanctionnateur et pourront faire valoir leurs droits », a expliqué Philippe Close, le bourgmestre de la ville.

RTBF, Pierre Vandenbulcke & Marie-Laure Mathot (12/09/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...
Fin de vie : la convention citoyenne débutera le 9 décembre
/ Fin de vie

Fin de vie : la convention citoyenne débutera le 9 décembre

Le Cese, en charge de l’organisation de la convention citoyenne sur la fin de vie, vient d'en préciser les modalités ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres