Salvador: la justice s’oppose à l’avortement thérapeutique

Publié le : 31 mai 2013

 Mercredi 29 mai, la Cour suprême du Salvador a, par quatre voix contre une, « rejeté le recours d’une jeune femme touchée par une maladie auto-immune qui souhaitait effectuer une IVG [interruption volontaire de grossesse] à des fins thérapeutiques« .
En l’espèce, la jeune femme, âgée de 22 ans et enceinte de 25 semaines, « souffre d’insuffisances rénales et de Lupus, une maladie qui s’attaque à son système immunitaire« . C’est après qu’une anencéphalie a été diagnostiquée chez son foetus qu’elle a déposé un recours devant la justice.

Pour rendre sa décision, la Cour s’est appuyée sur les examens psychologiques et physiologiques de l’Institut de médecine légale du Salvador qui assure que « l’état de santé de la [jeune femme] est maîtrisé« . Elle justifie sa position en affirmant que « les droits de la mère ne peuvent prévaloir sur ceux de l’individu qui va naître et vice-versa« . Ce que confirme Oscar Luna, procureur général pour les droits de la personne au Salvador, qui rappelle que « ce qui doit prévaloir par-dessus tout, ce sont les droits de la personne – dans ce cas-ci, le droit à la vie« . 
 

<p> AFP 30/05/2013 - radio-canada.ca 30/05/2013 - RTL.be 30/05/2013 - Lalibre.be 30/05/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres