Royaume-Uni : Un transgenre ayant accouché ne peut être légalement désigné comme le “père”

Publié le 4 Mai, 2020

Le 29 avril 2020, la Cour d’appel britannique a confirmé l’arrêt rendu le 25 septembre 2019 par la Haute Cour de Londres qui refuse à Freddy McConnell, un transgenre ayant accouché d’une petite fille, qu’il soit inscrit comme « père » sur le certificat de naissance (cf. Royaume-Uni: la Haute Cour juge que « le terme de mère est indépendant du genre légal »).

 

La Cour d’appel a estimé « que le droit d’un enfant né d’un parent transsexuel de connaître la réalité biologique de sa naissance l’emportait sur le droit du parent d’être reconnu comme le sexe de son choix ».

 

Pour aller plus loin :

Un homme transgenre qui accouche est-il le père de son enfant ou sa mère ?

« Des centaines de jeunes transgenres souhaitent retrouver le sexe de leur naissance »

De plus en plus de transgenres veulent annuler leur conversion sexuelle

BioEdge, Michael Cook (04/05/2020)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques
/ IVG-IMG

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques

Depuis le lundi 29 novembre 2021, l’Assemblée nationale examine la proposition de loi « visant à renforcer le droit à ...
02_ogm_mais_8
/ OGM

La Commission européenne pourrait déréguler les « nouveaux OGM » dès 2023

La directive 2001/18 encadre actuellement « la mise sur le marché, la traçabilité et l’étiquetage des cultures génétiquement modifiées ...
Belgique : bientôt plus de mention du sexe sur les cartes d’identité
/ Genre

Belgique : bientôt plus de mention du sexe sur les cartes d’identité

Pour la Cour constitutionnelle le maintien des catégories homme ou femme pour l'inscription du sexe sur l’acte de naissance est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres