Royaume-Uni : Un transgenre ayant accouché ne peut être légalement désigné comme le “père”

Publié le 4 Mai, 2020

Le 29 avril 2020, la Cour d’appel britannique a confirmé l’arrêt rendu le 25 septembre 2019 par la Haute Cour de Londres qui refuse à Freddy McConnell, un transgenre ayant accouché d’une petite fille, qu’il soit inscrit comme « père » sur le certificat de naissance (cf. Royaume-Uni: la Haute Cour juge que « le terme de mère est indépendant du genre légal »).

 

La Cour d’appel a estimé « que le droit d’un enfant né d’un parent transsexuel de connaître la réalité biologique de sa naissance l’emportait sur le droit du parent d’être reconnu comme le sexe de son choix ».

 

Pour aller plus loin :

Un homme transgenre qui accouche est-il le père de son enfant ou sa mère ?

« Des centaines de jeunes transgenres souhaitent retrouver le sexe de leur naissance »

De plus en plus de transgenres veulent annuler leur conversion sexuelle

BioEdge, Michael Cook (04/05/2020)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

computer-1149148_1920
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres