Royaume-Uni : plus de la moitié des femmes ayant eu recours à l’IVG étaient sous contraception

Publié le 21 Juil, 2017

D’après une étude récente du British Pregnancy Advisory Service, plus de la moitié des femmes ayant eu recours à l’avortement au Royaume-Uni, était sous contraceptif.

 

Le British Pregnancy Advisory Service a mené son enquête auprès d’environ 40 000 femmes ayant eu recours à un avortement. 24,1% d’entre elles étaient sous contraception hormonale (pilule, implant ou stérilet) au moment de leur grossesse et 27,1% utilisaient une contraception non hormonale telle que le préservatif ou le diaphragme. Ainsi, 51,2% des 40 000 femmes interrogées étaient sous contraception quand elles sont tombées enceintes.

 

Ces chiffres illustrent la non-fiabilité des contraceptifs « au Royaume Uni comme en France où, selon les chiffres du Planning Familial, 76,2% des Françaises utilisent un moyen de contraception ».

Marie Claire (10/07/2017), RTL (12/07/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres