Royaume-Uni : l’arrêt des traitements validé dans une affaire opposant parents et équipe médicale

Publié le : 30 janvier 2018

Au Royaume-Uni, un juge de la Haute Cour a rendu une nouvelle décision dans l’affaire Isaiah Haastrup, qui oppose les parents de ce petit garçon de 11 mois atteint de lésions cérébrales à l’équipe médicale. Les premiers souhaitaient que soient poursuivis les traitements de maintien en vie, tandis que les médecins proposaient de les stopper pour lui dispenser des soins palliatifs. Le juge a estimé que les traitements pouvaient être interrompus, rendant sa décision « avec une profonde tristesse ».

 

Isaiah a subi de graves lésions cérébrales dues à un manque d’oxygène à la naissance. Il n’a pas répondu aux stimulations et a besoin d’un respirateur, constate les médecins. Cependant sa mère déclare qu’il ouvre un œil lorsqu’elle lui parle, et elle reste opposée à l’arrêt des traitements : « Ce n’est pas juste, ce n’est pas à eux de prendre cette décision ». Pour l’équipe médicale du King’s College Hospital, la décision du tribunal de transférer Isaiah en soins palliatifs est « dans son meilleur intérêt » ; « notre priorité est à présent de fournir à Isaiah les soins dont il a besoin, en communiquant étroitement avec ses parents et en les soutenant ».

 

Pour aller plus loin : Charlie Gard : Quel droit pour les parents au respect de la vie de leur enfant ?

<p>BBC (29/01/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres