Révision de la loi de bioéthique : Emmanuel Macron implique les autorités religieuses

Publié le : 5 janvier 2018

Ce 4 janvier, à l’occasion de ses vœux aux autorités religieuses, le président de la République a évoqué la révision de la loi de bioéthique : il souhaite « donner le temps d’un vrai débat philosophique dans la société avant de légiférer ». « J’aurai à cœur que notre société puisse s’adapter aux évolutions qui sont en cours, que la loi puisse refléter celles-ci dans le cadre de ce qui est son esprit constant et que nous puissions aussi tout en accompagnant les évolutions technologiques, leur donner un cadre éthique indispensable », a-t-il déclaré.

 

Il a également annoncé « qu’il réunirait de manière régulière, non médiatisée, ceux qui ont œuvré sur le travail de ces lois de bioéthique, en particulier le Comité consultatif national d’éthique, ainsi que les représentants désignés par les responsables religieux, selon les sujets ».  

 

Pour aller plus loinLes révisions de la loi de bioéthique face au diktat des sondages

<p>Vatican news, <span>Delphine Allaire (4/01/2018)</span></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres