Résolution Estrela définitivement mise en échec

Publié le : 11 décembre 2013
La résolution dite « résolution Estrela » portant sur les « droits sexuels et génésiques » qui avait été une première fois renvoyée en commission pour réécriture fin octobre (Synthèse Gènéthique du 23 octobre 2013) a été définitivement mise en échec par les parlementaires européens.
 
Parmi les recommandations controversées, cette deuxième version du texte avait supprimé la possibilité pour les « femmes célibataires et lesbiennes de bénéficier de traitement de fertilité et de services de procréation médicalement assistée ». Cependant, y figuraient encore deux points polémiques : « l’encouragement à rendre l’enseignement de l’éducation sexuelle ‘obligatoire pour tous les élèves des écoles primaires et secondaires’ » et la promotion des « droits sexuels et génésiques », comme l’avortement, dans la coopération et l’aide au développement.
 
Le 10 décembre 2013, les députés ont voté contre ce texte, qualifié d’ « indigne de l’Union européenne » par la Fédération européenne des Associations familiales catholiques, « une ONG ayant un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe ».
 
C’est par le vote d’une résolution alternative, proposée par le PPE, que la résolution Estrela a été mise sur la touche. Cette résolution alternative réaffirmait le principe de subsidiarité en précisant que la « formulation et la mise en œuvre des politiques sur la santé et les droits sexuels ainsi que les droits à l’éducation sexuelle » relevaient de la « compétence des Etats membres ». La mobilisation du réseau UN DE NOUS explique, pour partie, la mise en échec de la résolution Estrela, avec à son actif l’exploitation des réseaux sociaux et l’envoi de « plus de 80.000 mails » aux députés. UN DE NOUS est « piloté en France par l’Alliance Vita et la Fondation Jérôme Lejeune ».
<p>La Croix (Nathalie Vandystatd) 11/12/13 - Liberté politique (Maria Hildingsson) 10/12/13 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres