Réparer les tissus du cœur avec des cellules souches embryonnaires : annonce d’un essai clinique français

Publié le : 11 juin 2014
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de donner son « feu vert » à un procédé permettant d’obtenir des cellules cardiaques à partir de cellules souches embryonnaires. L’objectif est de soigner des patients atteints d’insuffisances cardiques graves. 
 
Ce procédé a été mis au point par les équipes du Pr Philippe Manasché, service de chirurgie cardio vasculaire de l’hôpital Georges Pompidou (INSERM U 970) et du Pr Jérôme Larghero, unité de thérapie cellulaire de l’hôpital Saint-Louis (INSERM U 1160).
 
Le Généraliste annonce que les chercheurs vont démarrer un essai clinique sur 6 patients, car ils sont parvenus à « écarter les risques liés à l’usage de cellules souches [embryonnaires] ». Le Pr Manasché attendait cette autorisation depuis plusieurs années (Cf. Synthèse Gènéthique du 28 février 2012).
 
Cette annonce intervient au moment où l’essai clinique GERON pourrait reprendre (Cf Synthèse Gènéthique du 28 mai 2014).
<p>Le Généraliste 10/06/2014 - Gènéthique </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres