Rejet de l’amendement sur « l’égalité de genre »

Publié le : 6 juin 2013

 Après le retrait, par le Sénat, d’un premier amendement (Sommaruga) au projet de loi sur la refondation de l’école, qui prévoyait une « éducation à l’égalité des genres« , la députée écologiste, Barbara Pompili, a souhaité, à l’occasion de la deuxième lecture du projet de loi, l’introduire de nouveau, pour finalement y renoncer.

 

Olivier Vial, porte-parole de l’Observatoire de la théorie du genre s’est dit « surpris » que la députée souhaite une nouvelle fois que l’amendement soit réintroduit. Tout en évoquant une « victoire symbolique« , il précise: « Nous restons toutefois inquiets et vigilants« . Un vigilance d’autant plus justifiée que Barbara Pompili a précisé qu’elle « ne lâchera rien« . 

 

Il en est de même pour Ludovine de la Rochère, présidente du collectif « La Manif pour tous »: « Nous dénonçons cette idéologie depuis le début car la loi Taubira est précisément fondée sur la théorie du genre. De fait, ce texte [de loi ouvrant le mariage aux homosexuels] fait croire qu’un couple de même sexe est l’équivalent d’un couple homme-femme du point de vue de la filiation, ce qui est grave. Nous allons continuer à nous mobiliser« . 

<p> Le Figaro (Stéphane Kovacs) 06/06/2013 - La Croix (Marine Lamoureux) 05/06/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres