Receveurs d’un don rein, ils sont plus exposés au risque de développer un mélanome

Publié le : 11 décembre 2017

Une étude publiée dans la revue JAMA montre qu’il existe un risque accru de développer un mélanome chez des patients ayant subi une transplantation rénale.

 

Les chercheurs ont analysé les dossiers, provenant de la base d’information du United States Renal Data System (USRDS), de 105 174 personnes « ayant reçu une transplantation rénale entre 2004 et 2012 ». La moyenne d’âge de ces patients est de 49,6 ans et 60,7% d’entre eux sont des hommes. Ont été exclus de la recherche, les personnes ayant déjà eu des antécédents de mélanome avant la transplantation.

 

« Les résultats montrent que 488 patients (0,4%) ont développé un mélanome après une transplantation », soit 4,99 fois plus qu’en population générale selon les données du programme de Surveillance, d’Epidémiologie et de Résultats finaux (SEER) de l’Institut national du cancer aux Etats-Unis. 

<p>Sciences et avenir (09/12/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres