Réactions françaises face au DPNI proposé à toutes les femmes enceintes

Publié le 6 Mar, 2014

 Le Dr. Diana Bianchi, de l’Institut de recherche mère enfant à Boston, avait publié les résultats de ses recherches et posé la question de proposer le dépistage prénatal de la trisomie 21 par analyse de l’ADN (DPNI) “en première intention”, soit à toutes les femmes enceintes. Sa nouvelle méthode avait en effet permis de détecter tous les cas de trisomie 21 (Synthèse Gènéthique du 27 février 2014). En France le DPNI commence à être proposé aux femmes enceintes placées à risque par le dépistage prénatal combiné (marqueurs sériques et mesure de la clarté nucale).

 

Pour le Pr. Yves Ville, chef de service de la maternité de l’hôpital Necker, “il faut rester prudent dans l’interprétation de ces résultats, car l’effectif de l’étude (2000 femmes) est trop faible pour apprécier les performances du test dans une population où le risque de trisomie est peu élevé (1/2000). Avec de tels scores chez les femmes à très bas risques, on est encore loin d’un test de diagnostic”.  Par ailleurs, il encourage à évaluer le rapport coûts/bénéfices. “La recherche d’ADN fœtal coûte au moins 800€, le dépistage classique par marqueurs 49,95€, et l’échographie autant, mais elle est indispensable pour beaucoup d’autres choses”. Cette évaluation est indispensable pour “décider d’une politique de santé publique” confirme le Dr. François Jacquemard (hôpital américain de Neuilly), qui a été le premier à proposer le DPNI à ses patientes “en routines” dès janvier 2013. Pour Jean-Marc Costa, l’hypothèse d’une utilisation large de ce test n’est pas “rentable économiquement”.

 

Selon Jean-Marc Costa, le diagnostic prénatal va considérablement évoluer d’ici cinq ans. Avec le séquençage total du génome, il sera possible de détecter des anomalies génétiques mais aussi la prédisposition aux maladies multi-géniques (diabète, cancers…).

 Le Monde (Sandrine Cabut) 3/03/2014

Partager cet article

Synthèses de presse

Drépanocytose : vers un essai clinique utilisant CRISPR en France  ?
/ Génome

Drépanocytose : vers un essai clinique utilisant CRISPR en France ?

Une évaluation vient d'être lancée dans le cadre d'une projet de recherche européen, impliquant l'institut français Imagine ...
Allemagne : Vers l’« autodétermination » de genre ?
/ Genre

Allemagne : Vers l’« autodétermination » de genre ?

Un projet de loi devrait être adopté par le gouvernement « avant la fin de l'année », et ensuite soumis au ...
Allemagne : débat sur le suicide assisté au Bundestag
/ Fin de vie

Allemagne : débat sur le suicide assisté au Bundestag

Le 24 juin, les députés ont examiné en première lecture trois propositions de loi visant à légaliser le suicide assisté ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres