‘Rapt” in utero

Publié le 7 Juin, 2004

Une colombienne enceinte de 8 mois, après avoir été droguée, a été victime d’une césarienne sauvage.

Abandonnée, perdant son sang, elle s’est réveillée près d’un bois à 150 km de Bogota : "Quand j’ai touché mon ventre, il était vide. J’ai entendu pleurer un nouveau-né. La dernière chose que j’ai vue, c’est une femme qui s’en allait avec mon bébé enveloppé dans un lange".

Elle a réussi à alerter la police qui a retrouvé l’auteur du "rapt".

Libération 07/06/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres