Rapport parlementaire sur la bioéthique : une nouvelle réaction

Publié le : 1 février 2010

Philippe Gosselin, député UMP de la Manche et secrétaire de la mission parlementaire sur la révision des lois de bioéthique a affirmé qu’il déposerait  »des amendements lorsque le projet de loi sera discuté à l’Assemblée nationale ». Bien qu’il ait voté pour,  »il subsiste des éléments dans lesquels je ne me reconnais pas » a-t-il indiqué. Concernant la recherche sur les embryons humains, il considère que la mission n’a pas suffisamment insisté sur la nécessaire  »promotion de la recherche sur d’autres cellules humaines, voire sur les cellules animales », et que le rapport n’a pas assez incité à limiter la production d’embryons surnuméraires lors de procréations médicalement assistées. Il s’inquiète aussi de ce qu’une recherche systématique de la trisomie 21 à l’occasion d’un diagnostic préimplantatoire ne  »soit un premier pas vers un eugénisme qui ne dirait pas son nom ».

Ouest France (Nathalie Lecornu-Baert) 27/01/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres