Rapport Fagniez sur le clonage : appel à la responsabilité

Publié le 31 Juil, 2006

Le rapport “Cellules souches et choix éthique” que le député Pierre-Louis Fagniez (UMP) a rendu public jeudi 27 juillet (cf. Revue de presse du 27/07/06), a suscité de nombreuses réactions. Dans la perspective de la révision de la loi de bioéthique de 2004, prévue en 2009, le rapport recommande notamment la légalisation du clonage “thérapeutique“, qu’il souhaite rebaptiser “transfert nucléaire“.

 

Pour Axel Kahn, directeur de l’Institut Cochin de génétique moléculaire, défendre le clonage thérapeutique au nom des avancées thérapeutiques est : “un argument médical qui relève du pur lobbying”. L’intérêt de la méthode est purement scientifique, c’est de la recherche fondamentale, il faut arrêter d’utiliser le terme de “clonage thérapeutique” ajoute-t-il. Ce que ne dément pas Pierre-Louis Fagniez selon qui : “Les exemples étrangers montrent que cette technique [le clonage thérapeutique] est très complexe et difficile à maîtriser. Sans urgence, il est nécessaire que les chercheurs français puissent acquérir un savoir-faire, des méthodes et participer à cet élan du XXIe siècle“. 

 

Le rapporteur note aussi que les recherches sur les cellules souches embryonnaires, obtenues par destructions d’embryons, posent des problèmes éthiques, contrairement aux recherches sur les cellules souches adultes.

 

Selon le journal Le Monde, Dominique de Villepin aurait “félicité” le député Fagniez et se serait déclaré favorable à l’ensemble des recommandations formulées dans ce rapport. Le Premier ministre a demandé aux ministres de la Santé et de la Recherche de lui remettre, avant fin octobre, “des propositions pour renforcer l’information et la formation sur les enjeux éthiques de l’évolution des sciences du vivant“. Toujours selon Le Monde, Jacques Chirac ne s’opposerait plus à ces nouvelles voies de recherche, alors qu’il s’était déclaré publiquement contre le clonage en 2001.

 

Ce rapport a engendré de vives réactions. Christine Boutin, les Associations familiales catholiques (AFC), l’Alliance pour les Droits de la Vie (ADV) et la Fondation Jérôme Lejeune se sont élevées contre cette “instrumentalisation de la vie humaine“. La Fondation Jérôme Lejeune en appelle notamment à la responsabilité des scientifiques et des politiques.

 

Dans un communiqué, la Conférence des Évêques de France estime que la proposition de Pierre-Louis Fagniez, de vouloir “passer d’un régime dérogatoire à un régime d’autorisation” des recherches sur l’embryon n’est qu’une fuite en avant. Mgr Lalanne, secrétaire général, se félicite que “l’alibi “thérapeutique” soit écarté“, mais juge “abusif de prétendre résoudre une question éthique majeure en se contentant de modifier la terminologie, en parlant de “transfert nucléaire somatique” plutôt que de “clonage thérapeutique“. Renvoyant à la déclaration du Cardinal Jean-Pierre Ricard du 29 juin 2006, il note que “le récent débat international montre que beaucoup ne peuvent se résoudre à “la réduction de l’embryon humain à l’état de moyen“.

 

Aucun des candidats déclarés à l’élection présidentielle n’a encore clairement pris position sur ce thème. Tous devront, bientôt, s’y résoudre” conclue Le Monde.

Libération (Alexandra Schwartzbrod) 28/07/06 – La Croix 28/07/06 & 31/07/06 – Le Monde (Jean-Yves Nau) 28/07/06 & 30&31/07/06 – Le Figaro (Martine Perez) 28/07/06 –

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres