Quelle est la valeur de la vie humaine ?

Publié le 1 Avr, 2003

Laurent Degos, chef de service de l’hôpital Saint Louis et directeur de l’Institut universitaire d’hématologie, explique que la valeur de la vie humaine repose sur trois principes "éthiques" fondamentaux : finalité, dignité et gratuité. Or, trois courants interfèrent avec ces principes : la représentation biologique de l’être humain, l’utilitarisme médical et la course aux applications à finalité économique. L’homme y est déshumanisé, présenté comme "une simple mécanique", "un simple assemblage de produits (gènes ou cellules) qui s’achètent et qui se vendent". 

L‘utilisation des embryons surnuméraires a été légitimée par le fait que ces embryons auraient plus d’humanité à servir pour la recherche médicale qu’à mourir. Mais selon quel principe on pourrait détruire la vie de l’homme pour sauver la vie de l’homme ? Quelle valeur humaine possède l’embryon ? "On ne peut classer l’humain dans une échelle d’humanité". Pour Laurent Degos, l’embryon n’est "pas tout à fait une personne, pas non plus une chose" et risque aujourd’hui de perdre toute valeur humaine.

La Croix (Laurent Degos) 01/04/03

Partager cet article

Synthèses de presse

15_cellules_souhces_adn_genetique

Des cellules souches mâles et femelles fabriquées à partir du même individu

Une « preuve de concept » que les chercheurs israéliens estiment pouvoir décliner pour toutes les cellules humaines ...
PMA : du sperme utilisé sans consentement
/ PMA-GPA

PMA : du sperme utilisé sans consentement

Deux enfants se sont aperçus que leurs pères biologiques n’avaient pas donné leur accord pour l’utilisation de leurs gamètes ...
Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses

Entre 2020 et 2021, le nombre de femmes s’étant portées candidates pour devenir mères porteuses au Royaume-Uni a été multiplié ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres