Quelle efficacité pour un test sanguin de dépistage précoce des cancers ?

Publié le : 30 avril 2020

CancerSEEK est un test sanguin qui permet de détecter l’ADN sécrété par les cellules tumorales. Selon l’étude DETECT-A qui vient d’être publiée, il serait donc possible par une simple prise de sang de dépister « de nombreux types de cancers précocement ».

 

L’étude a inclus 10 000 femmes entre 65 et 75 ans, sans antécédents de cancers connus. Le test CancerSEEK a permis de détecter « 26 tumeurs inconnues auparavant ». « CancerSEEK extrait l’ADN circulant d’un échantillon de sang et recherche des mutations de 16 gènes connus pour stimuler la croissance de divers cancers ».

 

Néanmoins « 101 femmes » suivies par imagerie après un test positif n’ont pas développé de cancer et « 22 femmes » ont eu un examen invasif qui s’est avéré inutile. Les détections « alarmantes mais fausses » sont significatives. Dépister précocement un cancer permet une meilleure prise en charge (notamment pour le « cancer des ovaires »), mais certains cancers peuvent ne jamais se développer et c’est alors une source d’anxiété.

 

L’étude met aussi en évidence également « 24 faux négatifs », soit 24 femmes qui ont développé un cancer durant la première année après le test qui a été diagnostiqué par le « suivi conventionnel ».

 

Une start-up a obtenu les droits de d’étendre davantage ce test.

<p>Science (28/04/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres