Québec : le projet de loi sur la procréation assistée a été déposé

Publié le 24 Avr, 2009

Au Québec, le nouveau projet de loi 26 sur la procréation assistée vient d’être déposé à l’Assemblée nationale. Il prévoit notamment le remboursement de trois cycles de fécondation in vitro (FIV) ce qui devrait représenter, pour l’Etat, un coût de 35 millions de dollars canadiens par an. Le gouvernement estime que cette mesure fera doubler le nombre de "traitements" et qu’il en résultera 1 500 naissances en plus chaque année. Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, n’a en revanche pas encore tranché la question du nombre d’embryons à réimplanter.

Faisant a priori l’unanimité des votants, ce projet de loi pourrait être adopté dès le mois de juin prochain.

En parallèle, la Cour suprême se penche sur la question de la compétence des provinces et du gouvernement fédéral en matière de procréation assistée. L’année dernière, la Cour d’appel du Québec avait donné raison au gouvernement québécois, affirmant que le gouvernement fédéral n’avait pas la compétence constitutionnelle pour réglementer la pratique médicale, mais Ottawa conteste ce jugement.

Le Devoir.com (Robert Dutrisac) 23/04/09 – Radio-Canada.ca 22/04/09

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »

La WPATH a recommandé la prescription de « bloqueurs de puberté » et d’hormones du sexe opposé, sans attendre les conclusions ...
Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise
/ Don d'organes

Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise

Plusieurs mesures sont envisagées : augmenter les échanges transfrontaliers, le recours aux donneurs « marginaux » ou la généralisation du consentement présumé ...
Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté
/ Genre

Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté

Selon un rapport indépendant, le taux de suicide n'a pas fortement augmenté depuis que le NHS a restreint l'accès aux ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres