« Prostitution de procréation »

Publié le : 20 février 2012

La législation néerlandaise sur les mères porteuses pourrait bien être remaniée prochainement. Aujourd’hui aux Pays-Bas, il est déjà possible d’avoir recours à une mère porteuse à plusieurs conditions : la femme qui portera l’enfant doit être de la famille, avoir déjà eu elle-même des enfants et ne plus en souhaiter. Ce geste doit être aussi "absolument gratuit".
Selon  Fred Teeven, secrétaire d’Etat néerlandais chargé de la Justice, "de plus en plus de femmes cherchent des mères porteuses et sont prêtes à payer ce service". Il dit donc vouloir modifier la loi pour que les enfants de ceux qui payent des mères porteuses étrangères soient reconnus aux Pays-Bas. En effet, un véritable commerce s’élevant à 1,7 milliard d’euros s’instaure avec l’Inde via des cliniques spécialisées, où des femmes pauvres vendent leurs "services" à des couples occidentaux.

René Hoksbergen, professeur émérite spécialiste de l’adoption, trouve "ridicule" que "les lois soient adaptées" et estime que ce n’est pas sans raison si cette pratique est interdite. D’une part, il constate que l’intérêt et le bonheur de l’enfant ne sont pas pris en compte. Celui-ci pourra bientôt penser : "Je proviens d’un utérus indien et cette femme indienne qui était pauvre, a reçu 1 000 dollars (760 euros)" . Cette réalité atteindra la vision qu’il a de lui-même :  "je suis tout simplement un objet de commerce".
D’autre part, le Pr Hoksbergen explique qu’ "être mère porteuse pour des raisons commerciales relève tout simplement de la prostitution de procréation". Il contredit les arguments de certains, comme Nayna Patel, médecin indienne pour laquelle les deux parties profitent du marché : les parents ont un enfant, la mère porteuse peut utiliser l’argent pour faire des choses qu’elle n’aurait pas pu faire sans cet argent. Pour René Hoksbergen, utiliser "les fonctions corporelles d’une autre pour pourvoir à [ses] propres besoins", c’est de "la prostitution".

Bioedge (Michael Cook) 18/02/12 - rnw.nl 17/02/12

Partager cet article

Pour aller plus loin

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres