Production d’os artificiels en 3D au Japon

Publié le : 25 septembre 2014
Des chercheurs de l’Université de Tokyo, associés à l’entreprise médicale Next 21, ont produit une nouvelle ligne d’os artificiels, en 3D, qu’ils ont nommée CT Bone. Une centaine de patients en a déjà bénéficiée, avec un taux de satisfaction de 80%.

 

Chaque année, 80 000 Japonais recourent à une greffe osseuse. Cette modélisation en 3D permet d’obtenir « plus rapidement et à moindre coût des substituts osseux en grandes quantités »[1].

 

A terme, Next21 projette de créer une « banque d’os prêts à l’emploi ».
 
[1] Habituellement, les greffes osseuses au Japon sont permises grâce au prélèvement sur personnes décédées, ou auxquelles on a posé une prothèse, ou encore sur des bovins. 
<p>Valeurs actuelles (Marie Clément-Charon) 25/09/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres