Préservatif féminin moléculaire sous forme de gel ?

Publié le : 8 septembre 2009

Le Pr Kiser, de l’université d’Utah, vient de mettre au point un « préservatif féminin » sous forme de gel qui se solidifie au contact du sperme. Appliqué avant le rapport sexuel, ce « préservatif moléculaire » réagissant aux changements de PH du vagin causé par le sperme lors de l’acte sexuel deviendrait semi-solide, bloquant le passage des particules virales du sperme vers le tissu vaginal. Un médicament anti-viral (ténofovir) bloquant la réplication pourrait y être incorporé afin d’en augmenter l’efficacité. Ce gel aurait également la capacité de bloquer d’autres virus ou d’avoir un effet contraceptif en empêchant le passage des spermatozoïdes.

Une étude qualitative de ce produit a été publiée le 10 août dans la revue « Advanced Functional Materials« . Il ne fera pourtant l’objet d’un essai clinique que dans trois ans environ. Il s’agit pour les chercheurs d’assurer la stabilité de ce gel, particulièrement destiné à l’Afrique, à des températures élevées et dans les différentes situations de modification de PH.

<p>Le Figaro Magazine 29/08/09 - Arcat Santé 08/09/09 - Femmesida.veille.inist 08/09/09 - Elle.fr 14/09/09</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres