Prélèvement de cellules souches sur foetus avortés en Hongrie

Publié le : 30 juillet 2009

Des prélèvements illégaux sur des foetus et embryons avortés ont été stoppés par la police hongroise. Les suspects, deux hongrois, un américain et un ukrainien étaient sur le point de traiter un patient dans une clinique privée à partir de ces cellules.

Une procédure judiciaire est lancée pour "utilisation interdite du corps humain".

Le JDD.fr 29/07/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres