Pr Philippe Deruelle : “La généralisation de la contraception n’a pas d’impact sur le taux d’IVG”

Publié le 1 Août, 2012

En juin 2012, la Drees (Direction de la recherche, des études, des évaluations et des statistiques) a publié une étude portant notamment sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 04/07/12), dont il ressort qu’en 2010, 212 000 femmes ont eu recours à l’IVG. Dans le même temps, la Drees constate que "91% des femmes déclarent utiliser un moyen de contraception, et en particulier les deux tiers de celles qui recourent à l’IVG". Enfin, ce sont "les femmes de 20 à 24 ans [qui recourent le plus] à l’IVG, suivies de leurs cadettes, dont 12 000 mineures en 2010".
Face à cette étude et devant l’évidence, le Pr Philippe Deruelle, secrétaire général du Collège national des gynécologues-obstétriciens de France, déclare : "la déception, de nouveau, devant ces résultats, c’est que la généralisation de la contraception n’a pas d’impact sur le taux d’IVG". Ainsi, la journaliste de l’hebdomadaire La Vie précise que pour le Pr Philippe Deruelle, le "véritable enjeu [se trouve] au niveau de la formation des médecins". En effet, pour le secrétaire général du Collège national des gynécologues-obstétriciens de France, "[les médecins] se défient de l’IVG, mais ils doivent être sensibilisés à la complexité du sujet : nous répondons à la demande des femmes, mais notre objectif est bien la prévention, pas l’augmentation des IVG !".
Or, à l’inverse, le 12 juillet 2012, la ministre de la Santé, Marisol Touraine "a annoncé […] l’accès gratuit à la pilule du lendemain dans les facs, et la possibilité d’obtenir sa contraception en pharmacie sur ordonnance de moins d’un an". (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 12/07/12).
Pour le Pr Philippe Deruelle, "l’information est insuffisante et inégale. L’accès à la contraception ne peut être un geste caché, facile et automatique". Il ajoute : "les jeunes doivent avoir des conseillers. Il faut énormément de moyens et cela suppose une volonté politique".
 

La Vie (Joséphine Bataille) 02/08/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres