Pr. Huriet : inutile de légiférer sur la fin de vie

Publié le : 6 septembre 2004

Le Pr Claude Huriet, conseiller d’Etat et président de l’Institut Curie, revient sur la déclaration du ministre de la santé, Philippe Douste-Blazy, de vouloir légiférer sur la fin de vie. Pour le Pr Huriet, "le texte, pour ce qu’on en connaît, est ambigu dans sa présentation, inutile dans la plupart de ses dispositions et délicat dans son application".

A l’occasion d’une réunion organisée par l’ancien ministre de la Santé, Bernard Kouchner, sur la question de l’euthanasie, 3/4 des intervenants étaient hostiles à une telle légalisation redoutant que de nouvelles dispositions législatives aillent à l’encontre du développement des soins palliatifs et de l’accompagnement en fin de vie.

Les dispositions législatives et réglementaires en ce domaine sont nombreuses : circulaire Laroque de 1986, qui instaure les soins palliatifs, loi du 9 juin 1999 qui garantit le droit à l’accès aux soins palliatifs et à un accompagnement en fin de vie, loi du 4 mars 2002 sur le droit des malades. Pour le Pr Huriet, si elles étaient appliquées, les français "conviendraient aisément qu’une nouvelle loi est inutile". Il montre que "le texte envisagé n’apporte pas de réponses nouvelles".

Le Figaro 04/09/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres