Porto Rico : rejet de mesures visant à restreindre l’avortement

Publié le 18 Nov, 2022

Plusieurs mesures introduites à la Chambre des représentants de Porto Rico pour encadrer le « droit » à l’avortement ont été rejetées par les membres de la Commission. Ils s’y sont opposés en votant en faveur de rapports publiés par la commission judiciaire de la Chambre des représentants qui rejetaient ces quatre projets de loi.

Le premier, n°1084, proposait d’introduire la loi sur les battements de cœur des enfants à naître (cf. « Heartbeat bill » : aux USA la bataille des tribunaux fait rage). Le deuxième, n°1410, prévoyait un référendum sur l’avortement. Le projet 715 modifiait, lui, le code pénal pour classer la mort d’une femme enceinte et de son fœtus comme un meurtre au premier degré. Quant au quatrième projet, n°693, porté par le Sénat, il prévoyait de limiter le « droit » à l’avortement après 22 semaines de grossesse.

La pratique de l’avortement existe depuis 1902 à Porto Rico. En 1980, suite à l’affaire « Pueblo v. Duarte Mendoza », elle a été liée au droit constitutionnel à la vie privée.

Source : Swiss info (17/11/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres