Pologne : le remboursement de la FIV en débat

Publié le 4 Jan, 2008

La Croix revient sur le débat que suscite, en Pologne, la fécondation in vitro (FIV) (cf. Synthèse de presse du 19/12/07). A la mi-décembre, la ministre de la Santé, Ewa Kopacz, avait ouvert la boîte de Pandore en envisageant de rembourser aux familles les plus modestes les frais liés à un processus de FIV (estimés à 12 000 zlotys en moyenne, soit 3 300 euros).

Quelques jours plus tard, la commission "famille" de l’épiscopat polonais avait, dans une lettre adressée aux députés, rappelé qu’une FIV "fait périr de nombreux embryons, ce qui constitue une sorte d’avortement raffiné". "Un enfant n’est pas un objet, et même les parents ne peuvent dire qu’ils ont droit à cette méthode, surtout qu’un tel "droit" a pour prix la mort de ses frères et sœurs."

Rappelons que la FIV est utilisée depuis 1987 en Pologne, dans un flou juridique persistant.

La Croix 04/01/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres