Polémique autour de la greffe de visage

Publié le : 5 décembre 2005

Alors que les chirurgiens qui ont effectué la semaine dernière la première greffe de visage déclaraient ce week-end que la patiente se portait "impeccablement bien" et était "très heureuse", la presse britannique a lancé une polémique autour de cette affaire.

Le professeur Dubernard s’est indigné que des informations "confidentielles" concernant la patiente et la donneuse aient été diffusées dans l’hebdomadaire The Sunday Times. Reprenant le témoignage d’une des filles de la patiente, le journal affirme que la femme a été défigurée par son chien après une tentative de suicide. Le professeur Dubernard a démenti ces informations.

Pour faire taire les rumeurs sur l’état psychologique de la patiente, les médecins ont insisté sur l’état de cette mère de famille qui n’avait plus ni lèvres, ni menton, ni narines et portait en permanence un masque chirurgical.

Les journaux britanniques reviennent aussi sur les circonstances de la mort de la donneuse.

Enfin, pour faire taire les rumeurs concernant le respect du protocole, les médecins et les membres de l’agence de biomédecine ont réaffirmé que toutes les précautions éthiques et scientifiques avaient été prises et que le projet avait été soumis à l’expertise de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.

Le Monde (Sophie Landrin) 04/12/05 - Le Figaro (Jean-Michel Bader) 03&05/12/05 - Libération (Sandrine Cabut & Eric Favereau) 03&05/12/05 - Le Quotidien du Médecin (Philippe Roy) 05/12/05

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres