PMA : les enjeux psychiques de la naissance et de la filiation

Publié le : 26 mars 2009

Interrogée le 24 mars par les députés de la mission sur la révision de la loi de bioéthique, la psychologue et psychanalyste, Sophie Marinopoulos a insisté sur les enjeux psychiques de la filiation.

Elle a mis en garde contre un recours trop important à l’assistance médicale à la procréation (AMP), technique par laquelle "on fait des bébés dans une maîtrise absolue, hors corps, hors sexe, hors vie".

Plusieurs fois, la psychologue a appelé le législateur à ne pas se situer dans le domaine de la compassion  mais avant tout à "protéger" et à "poser des limites".

Elle a évoqué les dangers qu’il y aurait à autoriser une mère à porter l’enfant de sa fille et a suggéré la prudence sur l’ouverture de l’AMP aux couples homosexuels ou encore à la levée de l’anonymat en cas de don de gamètes.

La Croix (Marine Lamoureux) 26/03/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres