PMA : des techniques à risque

Publié le : 7 mars 2002

Au mois de février, la revue The Lancet publiait une étude sur les risques neurologiques pour les enfants nés par FIV (cf. revue de presse du 08/02/02).

Ce mois-ci, deux études publiées dans le New England Journal of Medecine évaluent les conséquences du risque néonatal après une procréation médicalement assistée. Ces techniques comprennent l’insémination artificielle et la stimulation de l’ovulation, ainsi que des techniques plus invasives comme les fécondations in vitro ou l’injection cytoplasmique de cellule spermatique (ICSI).

 

L’utilisation de ces techniques augmenterait par deux le nombre des enfants de faible poids à la naissance et présentant des anomalies congénitales. Les auteurs de l’étude attribuent ces risques à l’utilisation des technologies plus qu’aux causes de l’infertilité.

Lire les articles en anglais sur http://content.nejm.org/

<p>Le Quotidien du Médecin (Dr Béatrice Vuaille) 07/03/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres