Plus d’IMC chez les enfants nés par FIV ?

Publié le : 9 novembre 2010

Des chercheurs  danois ont mené une étude* pour savoir si l’augmentation de naissances de bébés avec une infirmité motrice cérébrale (IMC) après des FIV ou ICSI est due à l’hypofertilité ou aux complications liées aux processus d’assistance médicale à la procréation (AMP).

Alors que la prévalence de l’IMC est environ de 2 cas pour 1000 naissances, plusieurs publications ont, depuis une dizaine d’années, rapporté une augmentation de ce handicap chez les enfants nés à la suite d’une FIV ou d’une ICSI. Cela serait dû à la fréquence plus importante de naissances prématurées, aux naissances multiples ou au syndrome de disparition d’un ou plusieurs embryons durant le premier trimestre de grossesse. Toutefois pour certains cette augmentation des cas d’IMC pourrait être liée à l’infertilité.

L’équipe de Jin Liang Zhu a voulu savoir si une hypofertilité ou un traitement de l’infertilité sont associés à un risque accru d’IMC chez l’enfant en comparant des grossesses obtenues après une hypofertilité non traitée et d’autres obtenues après une FIV ou ICSI. Ils ont utilisé pour cela les données de la Danish National Birth Cohort. Ils ont collecté des informations sur le temps mis à obtenir une grossesse et sur les traitements utilisés pour remédier à l’infertilité.

Au final, ils n’ont pas trouvé d’association significative entre le temps d’attente d’une grossesse et le risque d’IMC, pour ce qui concerne les enfants conçus de manière spontanée. Toutefois, il existe un risque plus que doublé d’IMC pour les enfants nés après FIV ou ICSI en comparaison des enfants du groupe de référence, nés après une attente de 0 à 2 mois.

* Human Reproduction, "Parental infertility and cerebral palsy in children", Jin Liang Zhu, Dorte Hvidtjørn, Olga Basso, Carsten Obel, Poul Thorsen, Peter Uldall and Jørn Olsen, 02/11/10

Le Quotidien du Médecin (Dr. Béatrice Vuaille) 05/11/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres