Plus de malformations chez les enfants nés par ICSI

Publié le : 3 juillet 2003

D’après une étude présentée à Madrid devant le congrès de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie, les enfants nés à la suite d’ICSI (Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes) ont trois fois plus de risques de naître avec une malformation que lors d’une fécondation naturelle.

L’étude a porté sur l’analyse de 541 enfants issus d’ICSI, de 440 issus de FIV et de 542 témoins conçus naturellement. Selon cette étude, les enfants issus de fécondation in vitro semblent avoir un développement tout à fait similaire aux enfants conçus naturellement que ce soit en terme de poids, de taille, de capacités psychomotrices, d’apprentissage ou de comportement. Ces résultats portent sur des enfants âgés de 5 ans.

Daily Mail 03/07/03 - Le Quotidien du Médecin (Dr Guy Benzadon) 03/07/03 – Le Nouvel Observateur 02/07/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres