PLFSS 2022 : contraception, santé sexuelle des jeunes hommes et grand âge

Publié le 21 Oct, 2021

L’Assemblée nationale a débuté hier l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale, le « PLFSS », pour 2022. Adopté par la commission des affaires sociales la semaine dernière, le texte comprend notamment l’extension de la gratuité de la contraception jusqu’à 25 ans annoncée par le ministre de la santé (cf. Contraception gratuite jusqu’à 25 ans : pour quoi ?). Le gouvernement a également déposé un amendement visant « la prise en charge intégrale pour les jeunes hommes de mois de 25 ans d’une consultation de prévention en matière de santé sexuelle ». Une disposition qui existe déjà pour les moins de 18 ans. Son élargissement coûterait entre 2,3 et 3,7 millions d’euros pour 50 000 à 80 000 bénéficiaires. L’objectif : impliquer les hommes « dans l’accès au choix à une contraception adaptée ».

Concernant le « grand âge », une enveloppe de 400 millions d’euros est prévue, dont 240 millions seront fléchés vers les services d’aide à domicile (cf. Autonomie et grand âge : de nouvelles mesures prévues dans le budget de la Sécurité Sociale).

Add du 25/10/2021: Les mesures concernant la contraception ont été votées à l’unanimité dans la nuit de 22 au 23 octobre. Elles coûteront 21 millions d’euros par an. Les dispositions concernant l’autonomie ont également été votées vendredi. Le vote solennel du PLFSS par l’Assemblée nationale est prévu mardi 26 octobre. Il devra être confirmé par un vote du Sénat.

Sources : Le quotidien du médecin, Loan Tranthimy (19/10/2021) ; Cnews, François Blanchard (20/10/2021); AFP (23/10/2021)

 

 

Partager cet article

Synthèses de presse

« Réaliser un humain parfait, ce serait le désocialiser »
/ Génome, Transhumanisme

« Réaliser un humain parfait, ce serait le désocialiser »

Pour Jean-Marie Besnier, "si la prise de pouvoir des technologies sur l’humain se confirme, nous irons vers une hyper-individualisation" ...
19_gpa_enfant
/ PMA-GPA, Tous les autres thèmes

Ukraine : la GPA plutôt que l’adoption internationale ?

La proposition de loi Limon limite "encore un peu plus" la possibilité pour les familles françaises de recourir à l’adoption ...
diabetes-777001_960_720

Des cellules iPS pour soigner le diabète ?

Des cellules pancréatiques fabriquées à partir de cellules iPS ont produit de l’insuline chez des patients atteints de diabète de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres