Pétition dénonçant la destruction d’essais d’OGM

Publié le : 19 septembre 2003

Une pétition dénonçant la destruction d’une vingtaine d’essais de plantes transgéniques cet été a été signée par 1500 chercheurs et enseignants, des secteurs public et privé. Parmi ces signataires, on relève les Prix Nobel Jean-Marie Lehn (chimie) et Pierre-Gilles de Gennes (physique), le généticien Axel Kahn, l’anthropologue Yves Coppens, le neurobiologiste Jean-Pierre Changeux.

Le texte de la pétition explique que « ces saccages répétés portent un grave préjudice aux activités de recherche et de développement en biologie végétale, secteur pour lequel la France se place parmi les meilleurs au plan international« . Ces essais « ont reçu toutes les autorisations nécessaires et sont réalisés dans les conditions qui ne font courir aucun risque ni à l’homme ni à l’environnement« . Les signataires en appellent au gouvernement pour qu’il assure la sauvegarde des essais d’OGM en plein champs.

Selon la direction générale de l’alimentation du ministère de l’agriculture, 54 essais d’OGM sont aujourd’hui menés en France sur une surface de 17 hectares.

En juin dernier, des chercheurs avaient lancé une pétition expliquant que ces destructions « pouvaient être considérées comme la mise en application du principe de précaution« . Ils estimaient que « la dissémination d’OGM dans des milieux qu’ils vont immanquablement contaminer ne peut être acceptée« .

<p>Le Monde (Hervé Kempf) 19/09/03 - Le Quotidien du Médecin (Christian Delahaye) 19/09/03 - La Croix (Denis Sergent) 19/09/03 - Libération (Corinne Bensimon) 22/09/03 - Le Quotidien du Médecin 24/09/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres