Pays-Bas et Belgique: 10 ans après la légalisation de l’euthanasie

Publié le 3 Avr, 2012

En 2002, Pays-Bas et Belgique ont été les deux premiers pays au monde à légaliser l’euthanasie. Pour les Pays-Bas, le nombre d’euthanasies s’élevait à 3136 en 2010, et à 1133 en Belgique en 2011.

Depuis cette légalisation aux Pays-Bas, et selon une porte-parole du Ministère néerlandais de la Santé, “le texte de loi n’a pas changé, ce qui a évolué c’est la manière dont les médecins le comprennent“. A ce titre, Eric van Wijklick, un des responsables de la Société royale des médecins (KNMG), constate que le “concept de souffrances insupportables est devenu beaucoup plus clair”.

Cependant, de nombreuses interrogations ont émergées. Ainsi en est-il aux Pays-Bas par exemple, lors des premiers cas d’euthanasie qui concernaient des patients atteints de la maladie d’Alzheimer alors que la loi précise que “la demande doit être faite par un patient en pleine possession de ses moyens”. De même, certains partisans de la loi légalisant l’euthanasie ont critiqué la création d’équipes mobiles se rendant chez des malades incurables qui souhaitent mourir (Cf Synthèse de presse du 02/03/12).  En Belgique, les critiques visaient davantage à dénoncer la faiblesse de certains contrôles.
 

JIM.fr (Aurélie Haroche) 03/04/12 – AFP (Nicolas Delaunay et Jérôme Rivet) 30/03/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres