OPECST : nouveau bureau et travaux en cours

Publié le : 23 octobre 2020

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a reconstitué jeudi son bureau. Cette instance bicamérale (elle associe 18 sénateurs et 18 députés) a pour fonction d’ « éclairer » le Parlement sur les questions scientifiques actuelles. Les président et premier vice-président ont interverti leurs rôles, le premier revenant désormais au député Cédric Villani (NI) et le second au sénateur Gérard Longuet (LR).

Les six autres vice-présidents sont :

  • Didier BAICHÈRE, député des Yvelines (La République En Marche)
  • Jean-Luc FUGIT, député du Rhône (La République En Marche)
  • Patrick HETZEL, député du Bas-Rhin (Les Républicains)
  • Sonia de LA Provôté, sénatrice du Calvados (Union Centriste)
  • Angèle Préville, sénatrice du Lot (Socialiste, Écologiste et Républicain)
  • Catherine PROCACCIA, sénateur du Val-de-Marne (Les Républicains)

Lors de la réunion de son conseil scientifique début septembre, l’OPECST a évoqué diverses problématiques scientifiques actuelles, sur lesquelles il se penchera au cours de l’année : « Nous avons besoin de savoir ce que les sciences peuvent nous apporter de plus significatif pour faire face aux défis de notre temps », estime Gérard Longuet. Plusieurs membres ont insisté sur l’importance de l’étude en cours sur l’intégrité scientifique, y ajoutant les questions de l’ « appréhension de la science » et de  l’ « éthique de l’expression scientifique ». D’autres sujets plus précis ont aussi été évoqués : le « bien-être animal », les applications de CRISPR sur les moustiques (stérilisation et forçage génétique), les neurotechnologies avec l’implantation de puces dans le cerveau et la robotique.

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres