ONU : commission sur la santé maternelle

Publié le : 31 janvier 2011

La commission de l’ONU sur la santé maternelle créée en 2010 et destinée à combiner les projets du G8 et ceux du sommet des Nations Unies sur les objectifs du millénaire concernant la santé maternelle et infantile sera mise en place d’ici le mois de mai 2011 (Cf. Synthèses de presse du 05/01/11, du 24/09/10 et du 22/09/10). Cette commission sera coprésidée par le premier ministre canadien Stephen Harper et par le président de la Tanzanie, Jakaya Kikwete. Alors que les pays donateurs, les pays en voie de développement et les organisations civiles évaluent chacun à leur manière le succès des aides qu’ils apportent, la commission a pour but d’assurer une évaluation objective et une transparence. Il s’agit de s’assurer que les pays reçoivent bien les sommes allouées et de déterminer quels types de programmes seront financés.

Lors du dernier sommet du G8 en juin 2010 à Muskoka en Ontario, Stephen Harper avait fait de la santé maternelle et infantile la priorité du Canada : "l’initiative de Mukoska" avait été adoptée par les membres du G8. Ce dossier avait suscité une polémique lorsque le gouvernement canadien avait annoncé que le projet du G8 ne financerait pas l’avortement et le planning familial dans les pays en voie de développement (Cf. Synthèses de presse du 27/04/10 et du 28/07/10). Suite à cette controverse, le gouvernement canadien s’était ravisé.

Cyberpresse.ca 23/01/11, 25/01/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres