« On ne devrait jamais considérer la vie comme une chose »

Publié le 23 Nov, 2001

François Bayrou, président de l’UDF répond dans le journal La Croix, aux récents propos de Lionel Jospin sur les problèmes de bioéthique (cf . notre revue de presse du 20/11/01). Il déclare être « personnellement opposé à l’instrumentalisation de l’embryon qui commence avec l’utilisation des embryons surnuméraires comme matériau ». Il souligne qu’il n’accepte pas la recherche sur l’embryon qui « peut avoir des répercussions symboliques non négligeables ». En revanche, il se dit très favorable à la recherche sur les cellules souches adultes.

A propos de l’Arrêt Perruche, François Bayrou se dit « heurté par cet arrêt ». Dans cette affaire « on théorise la droit à la non-vie, on considère la vie comme un tort fait à quelqu’un » souligne t-il. Il lui paraît nécessaire de légiférer car cette affaire touche « l’idée même que l’on se fait de l’humanité ».

La Croix 23/11/01

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres