Ohio : l’ACLU conteste l’interdiction des avortements basés sur le diagnostic prénatal de trisomie 21

Publié le : 16 février 2018

L’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) a intenté une action en justice contre la loi de l’Ohio qui interdit les avortements de fœtus diagnostiqués porteurs de trisomie 21, adoptée en décembre dernier (cf. OhAio : La loi qui interdit l’avortement des foetus porteurs de trisomie 21 définitivement adoptée). Selon l’ACLU, cette loi viole la clause de liberté et de vie privée du quatorzième amendement de la constitution américaine. Elle prétend qu’il s’agit d’une tentative pour « criminaliser l’avortement » en Ohio, tandis que l’Ohio Right to life qualifie ces avortements de « discriminatoires ». La plainte a été déposée dans le but de retarder l’entrée en vigueur du texte, prévu le 23 mars prochain.

<p>Reuters, Kim Palmer (15/02/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres