OGM : nouvel étiquetage

Publié le : 19 avril 2004

Depuis le 18 avril, l’Europe a mis en place une nouvelle réglementation sur l’étiquetage des produits contenant des organismes génétiquement modifiés. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a précisé les conditions d’étiquetage de tous les produits à base d’OGM ou de dérivés.

 

Désormais toute denrée alimentaire contenant plus de 0.9% de produits génétiquement modifiés doit disposer d’une étiquette mentionnant cette présence. Les produits fabriqués avant la mise en application de la réglementation, c’est à dire le 18 avril 2004 échappent à cette obligation d’étiquetage. De même pour les produits animaux : lait, viandes, oeufs. Ceux ci ne sont pas concernés puisque aucun animal génétiquement modifié n’est commercialisé en Europe. Ces obligations seront applicables aux produits vendus en vrac et aux produits préemballés.

 

Cette mesure ne fait pas l’unanimité. D’un côté les consommateurs et les écologistes estiment qu’elle ne va pas assez loin. D’un autre côté, les restaurateurs refusent de l’appliquer. Dorénavant, ils devraient en effet indiquer sur leur carte la moindre trace d’OGM entrant dans la composition d’un plat. Quant aux grandes enseignes, elles se déclarent prêtes à appliquer la directive européenne.

<p>Le Figaro (Muriel Frat) 17/04/04 - Le Nouvel Observateur 18/04/04 - La Croix (Anne-Françoise Hivert) 19/04/04</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres