Obamacare et liberté religieuse : nouvelle décision attendue de la Cour Suprême

Publié le : 25 mars 2014

 La Cour Suprême des Etats-Unis doit décider aujourd’hui mardi 25 mars si un employeur d’une entreprise religieuse peut refuser de fournir à ses employés une couverture maladie, incluant des méthodes abortives, au nom de ses croyances religieuses.

 

Ce matin sont entendues deux affaires Sebelius v. Hobby Lobby et Conestoga Wood Speciality v. Sebelisus, du nom des entreprises religieuses (Hobby Lobby et Conestoga) qui refusent « de se plier aux exigences de la loi ». En effet, parmi les vingt moyens de contraception pris en charge par la loi Obamacare, quatre sont considérés par les plaignants comme des méthodes d’avortement (pillules du lendemain et stérilets).

 

Pour rappel, l’administration d’Obama avait exempté temporairement les congrégations religieuses de cette obligation légale, suite au recours des Petites Sœurs des Pauvres du Colorado, jusqu’au verdict définitif devant la justice en appel.

<p> LifeNews (Steven Ertelt) 24/03/2014 - Le  Généraliste 23/04/2014 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres