#Notspecialneeds : une vidéo pour la Journée mondiale de la trisomie 21

Publié le : 21 mars 2017

A l’occasion de la journée mondiale de la trisomie 21, initiative reconnue officiellement par l’ONU, la Fondation Jérôme Lejeune relaie en France la vidéo « Not special needs, juste human needs » (Pas de besoins spéciaux, juste des besoins humains). Fruit d’une collaboration de plusieurs associations dans le monde, cette vidéo « livre un message fort avec beaucoup d’humour » : « non les personnes trisomiques ne se réduisent pas à des petites gens fragiles qu’il faut protéger d’une armure de fer et nourrir de mets des dieux. Ils n’ont aucun besoin spécifique si ce n’est l’accès à l’éducation, à l’emploi, avoir des amis, être entourés d’amour… des besoins ordinaires, somme toute ».

 

Cette journée du 21 mars a été précédée en France d’un évènement « enflammant les médias et les réseaux sociaux »: Mélanie Ségard, jeune française de 21 ans, atteinte de trisomie 21, a pu « réaliser son rêve : présenter un bulletin météo à la télévision ». Elle a « clamé au monde que son anomalie n’affectait en rien la puissance de ses rêves. Une belle histoire, qui donne un écho particulier à l’eugénisme ambiant ». Car si, après la naissance, on mène une politique d’inclusion des personnes trisomiques, avant , 96% des « bébés trisomiques sont avortés , pour cause de leur handicap ». Au Royaume Uni, l’actrice Sally Philips et mère d’un petit garçon atteint de trisomie 21, interroge sans relâche : « Pourquoi veut-on aujourd’hui un monde sans trisomie ? Pourquoi la trisomie fait-elle si peur ? Pourquoi les docteurs présentent-ils cette pathologie comme un drame ? Pourquoi, enfin, est-elle la cible d’un véritable acharnement légal via le droit à l’avortement ? ».

 

La jeune Mélanie « par son audace et sa détermination, répond d’elle-même. Le trisomique n’a-t-il pas des joies, des peines? Le trisomique n’a-t-il pas des rêves, comme tout le monde ? ». Le soutien enthousiaste des internautes à ce projet montrerait-il que « la société d’aujourd’hui est ouverte, et prête à accueillir les plus faibles » ?

 

<p>L'ADN, Pierre Le Tallec (20/03/2017); Revue Limite, Elisabeth Pierson (13/03/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres