Norvège : les étudiants en médecine et l’objection de conscience

Publié le : 25 août 2014

Une étude visant à examiner le point de vue des étudiants en médecine à propos de l’objection de conscience vient d’être publiée par le Journal of Medical Ethics. Réalisée par un groupe de chercheurs de l’Université d’Oslo, ces derniers ont rassemblé les avis de 531 étudiants norvégiens de 5ème et 6ème année de médecine, sur un total de 893, soit 59%.

Plusieurs thématiques ont été abordées : l’avortement, l’euthanasie, l’échographie dans le cadre du diagnostic prénatal et la procréation médicalement assistée pour les couples de même sexe.

  • 62% des étudiants interrogés s’opposeraient à pratiquer une euthanasie ;
  • 9,7% des étudiants interrogés feraient objection de conscience face à une assistance médicale à la procréation pour les couples de même sexe ;
  • 5% des étudiants interrogés s’opposeraient à une échographie dans le cadre du diagnostic prénatal ;
  • Entre 12,5 et 19% s’opposeraient à pratiquer un avortement. Leur choix d’utiliser leur objection de conscience dépend de deux critères : le stade de la grossesse et l’existence d’anomalies sur le fœtus.
  • 4,9 % des étudiants ne renverraient pas une femme ayant exprimé la demande d’une IVG vers un confrère pratiquant l’avortement. 
<p>Bioedge (Xavier Symons) 25/08/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres