Non aux recherches sur foetus avortés

Publié le : 3 juillet 2003

La député européenne Dana Rosemary Scallon de la région du Connémara (Irlande) revient sur les recherches menées par une équipe israélo hollandaise visant à utiliser les tissus ovariens de foetus avortés (cf. revue de presse du 01/07/03).

Elle qualifie cette recherche de « non éthique, macabre et inacceptable« .

 

Dana Rosemary Scallon regrette que des chercheurs hollandais, membres de l’Union européenne, prennent part à de telles expériences. Elle appelle l’Union européenne à prendre position clairement et fermement contre ce type de recherches et à garantir au contribuable européen que son argent ne sert pas à les financer.

<p>Gènéthique 03/07/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres