Naissance du premier bébé après séquençage complet de son génome

Publié le 31 Juil, 2013
Le premier bébé dont le génome a été intégralement séquencé est né le 18 mai dernier à Philadelphie. Une nouvelle technique de fécondation in vitro (FIV) qui inclut un séquençage de l’ADN “permet aux futurs parents de choisir l’embryon qui présente le moins de risques d’anomalies génétiques“. D’où le titre de l’article du Point.fr “Connor, premier bébé aux gènes ‘parfaits’ “.
 
Pour parvenir à ce résultat, le centre de recherche biomédicale d’Oxford a procédé de la manière suivante: “En à peine 24 heures – grâce à une recherche embryonnaire accélérée-, les embryons en meilleure santé sont sélectionnés“. Ajouté à l’argument du taux de grossesses menées à terme qui serait meilleur comparé à une FIV classique (c’est-à-dire un examen visuel de l’embryon sans séquençage de son ADN), les spécialistes n’hésitent pas à mettre en avant l’argument économique en précisant que cette procédure “est estimée 33% moins chère que celle couramment utilisée“. 
 
Mais l’utilisation d’une telle technique n’est pas sans inquiéter. Lors du séquençage de l’ADN, l’équipe de l’université d’Oxford a recherché les anomalies chromosomiques telles que la trisomie 21 ou encore le syndrome de Turner. Bien que cette pratique soit contrôlée en Grande-Bretagne, elle peut, dans les faits, conduire à de nombreuses dérives. Ce que confirme le chercheur Dagan Wells, à l’origine de cette technique de séquençage: “il y a […] une possibilité de chercher une quantité d’informations sans précédent sur l’embryon avant son transfert dans l’utérus“. 
 

 Lepoint.fr 30/07/2013

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres